jeudi 4 juin 2009

Sessions photos bienal española

Bon, alors hier c'était la dernière donc faut que je poste sinon je vais oublier!

Donc je vous fait l'histoire le plus court que je peux:
Y'a un moment, genre 3 ou 4 semaines, en pleins pendant les rendus et les charrettes; je reçois un mail de mon porchain maitre de stage qui me transmet un appel à volontaires pour aller faire des sessions photos pour la bienal d'archi espagnole à l'autre bout de la ville.
Je vois que l'expéditeur n'est autre que Luis Urculo, jeune archi espagnol trop bien dont j'ai déjà fait un post car il était venu présenter son boulot en projet le semestre dernier.
Je me dis donc que ça peut que être bien donc je propose à deux autres copines et c'est comme ça qu'on c'est retrouvée à se demander ce qu'on allait faire car on avait aucune indications.
A la station de métro, des gens nous attendaient. Puis la voiture jusqu'à aller en plein milieu de la campagne, dans des champs. Là nous ont rejoint le photographe et ses deux assistantes et la furgonnette avec tout le matos necessaire aux photos.
Luis est arrivée sur son vespa avec la classe bien sûr! Il est venu nous expliquer un peu ce qu'on allait faire comme tout les autres étaient déjà tous au courant. On était les seules "intrues".

On devait donc s'habiller de blanc: combinaison de travail blanche, casque, bottes, gants! Imaginez le tout à 5h de l'aprèm à Madrid fin mai: la mort de deshydratation asssurée!
Puis, ils ont monté un écran de 5m de long avec deux pieds et Luis a répartis des banderoles plus ou moins grandes, des icones à tout le monde et nous a placé devant le grand écran.
Le but étant de tenir ces pancartes sans bouger, le tout avec un air sérieux, absents, indifférents.

L'idée étant de faire une expo un peu différentes des basiques: un grand hall d'expo et les photos et plans de chaques projets avec un texte.
Ici c'est de voir la ville comme le lieu d'expo, un lieu de manifestation de l'architecture. Une photo pour chaque projets donc.
Et on doit faire une vraie manif' dans Madrid avec toutes les banderoles, fin juin!

Donc après avoir fait celle-ci, Luis m'a renvoyé à chaque fois qu'ils en ont fait d'autres et j'ai emmener d'autres gens, des autres potes français, mexicains et même hongrois. A chaque fois dans les banlieues les plus lointaines de Madrid au bout des lignes pour trouver des paysages intéressants. (usines, camgagne, terrain de sport, rond-point, bassin de rétention...)
Je vous mets quelques photos des avants et après...Et pour finir, le premier teaser de la bienal, dans leque j'apparais très furtivement...
Celui avec les lunettes blanches c'est Luis!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire