vendredi 31 juillet 2009

Lendemain_les bonus

Donc, on c'est levé pis on est allée visiter un peu le village. La collégiale, les rues, les boutiques pour touristes...
Et en dessous, c'est la maison que j'achèterai un de ces jours:
Pis après, avant d'aller manger, on est retournée à la bienal pour récupérer tout ce qu'il nous manquait. On commence donc à collecter les trucs et au bout de 10min, l'hôtesse d'accueil se pointe pour nous dire qu'ils ferment. La panique, on a pas tout ce qu'on veut, on a pas vu le jardin avec l'expo.
Et là, notre sauveur est arrivé, Javier, un des piliers de l'organisation qui, lors des sessions photos s'occupait de toutes les banderoles, la camionnette, le manger, la boisson. Un mecs génial en somme. Et il arrive donc pour nous dire que c'est bon, il a les clés et on peut prendre tout le temps qu'on veut. Et il peut aussi nous accompagner pour visiter le parc.
Nous voilà donc parties avec lui. On a donc eu droit à une visite commentée de toute l'expo extérieure avec toutes les infos de coulisses que personne ne sait. Et en prime, des anecdotes sur le lieu, le palacio, les arbres, le village...Génial en somme.On se quitte dans la cours et il nous conseille un petit resto où on mange beaucoup pour pas cher et cuit au feu de bois. On se décide donc à y aller et 10mins plus tard, le voilà qui arrive pour manger avec nous. On a donc pu continuer à discuter et apprendre qu'il était designer graphique de jeux vidéos et qu'il avait bossé ans pour la boite qui fait FIFA, les Sims entre autre.
C'était donc tellement bien qu'on a pas pris le premier bus. On a donc voulu prendre celui qui arrivait à 18h40 a Santander pour avoir le bus de 1h pour Madrid. Mais bien sûr, ce bus n'arrivait pas. Quand on est enfin monté, le chauffeur nous a dit qu'on ne l'aurait pas. Le bordel, le stress. Comment on va dormir, où?? Et au final, on est sorti du bus en trombe à 19h03, gueulant de partout "Madrid, Madrid????". On nous a indiqué le coin opposé de la station. On a donc piqué un sprint, et quand on arrivait, le chauffeur fermait la porte!!!!!!
Donc de très gros coups de chance pour ces quelques jours. On est donc rentrée en bus crevée mais contente d'y être allée!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire